Halloween 2018

Description rapide

Déguisés en monstres, sorcières et autres créatures maléfiques, ils vont en bandes sonner aux portes pour recevoir des bonbons.

haloween

Double-cliquez sur l'image ci-dessus pour la voir en entier

Zoom arrière
Zoom avant

Détails

Halloween est une fête très populaire dans les pays anglo-saxons. Son folklore et ses traditions séduisent également de plus en plus d'enfants français. Déguisés en monstres, sorcières et autres créatures maléfiques, ils vont en bandes sonner aux portes pour recevoir des bonbons.

La fête qui met en scène la peur

Se déguiser et changer d'identité, le temps d'un jour de fête, est une expérience que les enfants adorent en général, ce qui explique le succès du Mardi Gras par exemple. Mais pourquoi les déguisements d'Halloween ont-ils tant de succès auprès des enfants alors qu'ils mettent en scène des personnages terrifiants ? Tout simplement parce que les enfants, en revêtant l'allure d'un méchant ou d'un monstre, apprivoisent ainsi leurs angoisses et les minimisent. C'est aussi une façon pour eux de traiter par la dérision ce qui leur fait peur, un mécanisme de protection que les adultes utilisent également à leur manière avec l'humour noir !

Les origines d'Halloween

La fête de Samain

Halloween dans sa version actuelle est une fête qui nous vient d'Irlande, mais on peut y voir également un rapport avec une fête celte appelée Samain. En effet, pour les Celtes, l'année se terminait le 6ème jour de la lune montante (qui tombe entre le 25 octobre et le 20 novembre) et l'on supposait que ce jour-là, une passerelle devenait possible entre les vivants et les morts. La fête de Samain était marquée par le sacrifice d'animaux suivi d'un banquet rituel. Afin de s'attirer les bonnes grâces des esprits et les apaiser pour qu'ils retournent au royaume des morts, chacun laissait devant sa porte de la nourriture en offrande.

La Toussaint remplace Samain

Les traditions celtiques, bien que très ancrées dans la culture populaire, furent fortement combattues au début de Moyen-âge par le clergé qui substitua des fêtes chrétiennes aux fêtes païennes ancestrales. C'est ainsi que, dans l'Europe chrétienne la fête de Samain disparut au profit de la fête de la Toussaint. Cependant les traditions païennes furent combattues beaucoup plus tardivement en Irlande, ce qui permit aux aspects folkloriques de cette fête de rester vivants. Lorsque la fête de la Toussaint fut instituée, la fête celtique se transforma en Halloween, "All Hallow Even", c'est à dire "la veille du jour des saints".

Par la suite, l'immigration massive d'Irlandais aux Etats-Unis contribua à populariser ce folklore dans le Nouveau Monde. Chose amusante, c'est finalement grâce à l'influence des Etats-Unis que la France a découvert cette fête, alors qu'elle est pourtant, à l'origine, européenne. Bien entendu, chacun reste libre d'apprécier, ou non, la célébration de cette fête importée. Certaines personnes considèrent Halloween comme une fête commerciale sans intérêt, tandis que d'autres y voient tout simplement une expression sympathique de la culture populaire.

La fête des citrouilles

La légende de Jack-O'-Lantern

Vous connaissez certainement la citrouille lanterne, appelée aussi Jack-O’-lantern. Il s’agit d’une citrouille évidée dans laquelle on découpe un visage effrayant que la lumière tremblotante d’une bougie rendra plus inquiétant encore à la nuit tombée. Voici la légende irlandaise qui a donné naissance à la coutume des lanternes citrouilles. Jack était un fermier paresseux et très porté sur l'alcool, qui vendit son âme au diable sans s'en rendre compte un soir d'ivresse. Il réussit cependant à berner le diable : il le fit monter sur un arbre très haut dont il ne pouvait redescendre seul, et ne lui offrit son aide qu’en échange de la promesse que son âme n’irait pas en enfer. Cependant, à sa mort, Jack avait commis tant de pêchés qu'il ne réussit pas à se faire admettre au paradis. Exclu à la fois du paradis et de l'enfer, on raconte qu'il erre à la recherche d'un endroit où se reposer, avec à la main un navet creusé en lanterne dans laquelle brûlent quelques braises de l'enfer... Les lanternes d'Halloween étaient donc faites à l'origine à partir de navets ou encore de betteraves. Lorsque les Irlandais émigrèrent aux Etats-Unis, ils découvrirent la citrouille et la trouvèrent idéale pour la réalisation de leurs lanternes d'Halloween.

Décorez une citrouille !

Voici comment réaliser une belle lanterne-citrouille. Commencez par couper le chapeau de la citrouille, puis enlevez la chair. Surtout ne la jetez pas, mais réservez-la pour préparer une délicieuse soupe, avec de la crème fraîche, quelques pommes de terre et une pointe de muscade. Avec un marqueur, dessinez les parties à découper pour faire les yeux et la bouche, puis aidez-vous d'un couteau ou d'un cutter pour réaliser les entailles. Si vous avez dans votre entourage proche des enfants impressionnables, il est préférable de donner au visage de la lanterne-citrouille un sourire inoffensif plutôt que grimaçant. La forme des yeux peut également changer l'allure de votre lanterne-citrouille : des yeux ronds seront plutôt rassurants, tandis que des yeux de chats seront plus inquiétants. Pour plus d'originalité, vous pouvez aussi creuser une autre forme qu'un visage, comme par exemple une maison, tout simplement en découpant trois trous rectangulaires pour faire deux fenêtres et une porte !

Dans tous les cas, vous placerez au fond de la lanterne une bougie de type chauffe-plat et la refermerez avec son chapeau pour éviter que le moindre souffle de vent n'éteigne la flamme. A la nuit tombée, sur le rebord de votre fenêtre, elle fera sensation !

 

Article issu de : https://www.lemagfemmes.com/Fetes-populaires/Halloween.html

Mots clés du produit

Utilisez un espace pour séparer les mots clés. Utilisez l'apostrophe (') pour rédiger une phrase.